11/12/2005

P2P égalitaire

Le P2P ronge les gains des artistes. C'est en gros le mantra inscrit au fer rouge par les maisons d'éditions sur leurs cd. Pourtant, si on en croit l'étude de David Blackburn - étudiant à Harvard - seuls les gros "artistes" (entendez, "ceux qui génèrent le pognon") seraient pénalisés, tandis que le P2P offrirait un moyen de reconnaissance inédit aux jeunes artistes.

Cette étude - qui doit filer des boutons à certains - avance que seul le quart supérieur des artistes [vendant le plus de titres] vendent proportionnellement moins, alors que les trois quart des autres vendent plus, grâce à la notorieté acquise via internet.

Le réseau des réseau serait-il un moyen de gommer les inégalités entre les forts et les faibles?

15:14 Écrit par kusquo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.