04/12/2005

Chavez Vs Chavez

Les élections législatives vénézuéliennes n'auront pas tenus leurs promesses. Avant même le début des votes ce matin, le vainqueur était déjà connu.

Les opposants vénézuéliens sont de grands comiques. Alors que les sondages annoncaient un enième raz-de-marée de la formation du président Hugo Chavez, l'opposition s'est auto-dissoute, prétextant un manque de confiance dans les appareils de votes éléctroniques qui ne garantiraient pas l'anonymat des votants. Tour de passe-passe pour éviter l'humiliation continue pour ces formations - anciennement majoritaire dans le pays - qui n'ont plus rien gagné depuis 1998, et qui fomentent divers actes sensé déstabiliser le président (coup d'état, grève générale controversée...).

Leur départ offre néanmoins un cadeau empoisonné : Avec une absence totale d'opposition au parlement, Chavez se retrouve seul en piste, à la merci de critiques sur la démocratie vénézuélienne de pays tels que les Etats-Unis, opposés de longue date au président sud-américain

21:45 Écrit par kusquo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.