10/06/2005

Etudiants, poil aux dents!

Tiens, la ministre de l'emploi, Freya Vandenbossche, annonce que bientôt, les étudiants pourront bosser plus en étant taxer moins... Chouette qu'on se dit sans réfléchir... Puis, on réfléchit...

Concretement, actuellement, un étudiant jobiste peut travailler 23 jours maximum pendant l'été pour bénéficier des meilleurs conditions de sécurité sociale (en gros, l'étudiant touche quasiment le montant brut de son salaire). Ce système permet ainsi aux étudiants de gagner une belle somme d'argent et ce, facilement puisque l'employeurs bénéficient lui aussi de remise nettement plus favorables qu'un véritable employé ne peut offrir.

Si le système est avantageux pour se faire de l'argent de poche, il est nettement plus génant pour les chomeurs qui n'espèrent plus travailler pendant les grandes vacances, n'étant pas compétitif. Mais si, jusqu'aujourd'hui, ce type de job était clairement un job d'été, la ministre souhaite que cela dépasse le cadre de ces seules vacances et propose de doubler le maximum de jours d'un étudiant jobiste.

Ainsi, la nouvelle loi qui sera votée le 1er juillet, propose aux étudiants de travailler - outre 23 jours pendant les vacances d'été - 23 autres jours n'importe quand pendant l'année, et de bénéficier en outre de remise sociale encore plus importante (on passerait d'une cotisation pour un job étudiant pendant l'année de 13,07% à 4,5%). Résultat à craindre; Un tas de jobs sous-qualifiés seront très logiquement sous-traité par des étudiants, et les chomeurs... resteront chomeurs... (dans un scénario catastrophe, on verrait même des patrons virer des emplois actuellement sous-qualifiés pour les proposer à des étudiants). La concurrence étudiant/chomeur risque d'être génante...

Outre cet aspect qui saute aux yeux, on peut également s'inquieter que ce sera la Sécurité Sociale qui "financera cette réforme" à l'envers puisque l'argent initialement versé par un travailleur ne sera pas identique à ce qui le sera par un étudiant. La Sécu étant tellement riche, ca promet...

20:22 Écrit par kusquo | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Pire encore ? Les étudiants isolés, qui essaient de poursuivre leurs études tout en travaillant vont se retrouver face à une forte concurrence estivale. il est tout de même étrange que l'on oublie que les étudiants devraient surtout étudier...
A bientôt

Écrit par : Ubu | 14/06/2005

Les commentaires sont fermés.