31/05/2005

Raciste or not raciste?

Ce qui est triste, je trouve, dans les médias, c'est l'extrême difficulté qu'il y a à partager un avis, sans blesser personne. Car, c'est humain, dans chaque conflit - grave et léger - pointe des faits diversément interprétables mais amenant souvent à des conclusions opposées.

Prenons un exemple; Le conflit Israelo-Palestinien et Edgar Morin (dont j'avais déjà parlé il y a belle lurette). Cet homme admirable à mes yeux vient de se faire condamner en compagnie de l'universitaire Sami Naïr et l'écrivain Danièle Sallenave pour "diffamation raciale" lors d'un billet co-écrit pour le journal "le monde" du 4 juin 2002. Le CRIF (Con...seil représentatif des institutions juives de France) précise dans un communiqué que "La cour a ainsi clairement posé des limites à une déviance qui consiste à incriminer les Juifs au nom de la critique d'Israël (...) La critique de la politique israélienne est de l'ordre du débat d'idée libre et démocratique mais "ne peut s'exprimer par le biais d'une diabolisation d'Israël ni des Juifs".

Je vous mets ici le texte, d'une rare violence à connotation xénophobe, tout en rappellant qu'Edgar Morin est... juif. Il est en outre l'auteur d'un autre très bon texte sur le même sujet à lire ici.

20:12 Écrit par kusquo | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

? Je dois être aveugle, mais je ne vois aucune diffamation raciale dans ce texte, je vois au contraire un vibrant plaidoyer pour que cessent les haines et violences entre les deux peuples : la comparaison entre la haine entre Français et Allemands qui a pu se dépasser ou entre la France et l'Algérie qui ont pu avancer me semblent claires

Écrit par : deborah | 01/06/2005

:) Nous sommes bien d'accord. Ce jugement est ridicule...

Écrit par : kusquo | 02/06/2005

Les commentaires sont fermés.