29/05/2005

crétionisme hérétique

Ca faisait longtemps que je n'avais pas écrit un article sur des points inconnus de moi et dont je venais de faire la découverte. Je profite ainsi de la lecture d'un autre livre de Dan Brown (mais si, souvenez vous, Da Vinci Code...) pour en savoir plus sur le créationisme.

Ainsi, il est courant d'opposer Science et Religion comme deux doctrines incompatibles. Cela peut paraitre étrange, mais ce sont - pour moi - deux foi comparables parce qu'incomplètes. En général, la foi religieuse se borne à expliquer "pourquoi" quand la foi scientifique tente d'expliquer "comment". On a passé des siècles sous domination religieuse, on découvre aujourd'hui les "bienfaits" de la science, capable de (parfois) guérir des maladies qui ne seraient probablement jamais survenues sans ces "bienfaits" scientifiques (ironie ultime). Dans l'histoire du monde, la religion a souvent été le "pourquoi" on allait taper sur son voisin (maures ou vifs), la science s'amusant à créer le "comment" on allait s'y prendre (Du gourdin à la bombe à neutrons...).

Pourtant, il est vrai que ces deux "fois" s'opposent naturellement l'une à l'autre, et ce n'est pas Galilée qui affirmera le contraire (bien que là aussi, il y ait à redire puisque les premières attaques contre le savants sont venues du monde scientifique et que globalement, il fut quand même bien traité pour un hérétique). Aussi, il est amusant de constater que le Big-Bang, théorie scientifique s'oppose aux créationistes chrétiens qui tentent d'expliquer la naissance de l'univers par la bible. Pourtant, le Big-Bang est (en partie) une théorie... religieuse...

En effet, quelques années après Einstein et Friedmann qui posent les bases d'un univers en perpétuel accroissement et dont les planètes s'éloignent les unes des autres, un jeune jésuite belge, Georges Lemaitre (injustement peu connu), pose comme théorie en 1927 que si ces planètes s'éloignent, c'est d'un point initial, qui serait ainsi le point zéro de notre univers. Et ce point initial regroupait toute la matière il y a des millions d'années. Il appelle cette théorie "l'atome primitif". Quelques années plus tard, en 1930, Hubble "démontre" cette théorie et en devient, aux yeux du grand public, l'inventeur. Très rapidement, le pape Pie XII profite de cette théorie pour expliquer "scientifiquement" la genèse, ce qui ne plaira pas aux scientifiques qui décrieront longtemps le Big-Bang avant de massivement y souscrire, non sans en avoir fait disparaître toute trace religieuse.

Foi et science s'opposeront encore longtemps, jusqu'à ce qu'on découvre, comme le dit A.Einstein que "La Science sans la religion est boiteuse ; la religion sans la science est aveugle".

00:26 Écrit par kusquo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.